MENU

Impression 3D SLS + Nylon PA12

102
0

L’enjeu est la re-production d’un élément en plastique injecté désormais introuvable sur le marché en remplacement.
Il s’agit d’un cache de finition sujet à frottement et tension dans l’habitacle d’une voiture des années 70.
La pièce a de fait très mal vieilli en plus de quatre décennies d’usage : Elle est déformée, fragilisée et même cassée par endroits.
Aucun plan constructeur n’étant disponible, il va donc falloir commencer par le re-dessiner : Pied à coulisse, compas, règle et autre rapporteur sont mis à contribution, et un premier schéma de principe est réalisé à l’échelle sur papier calque, une structure de base contenant tous les repères nécessaires (géométrie, mesures, angles) au plus précis (ici de l’ordre suffisant d’un demi-millimètre).
Le document est reproduit à l’identique sur logiciel vectoriel, et un plan de référence est alors disponible.
Il va servir de « fil conducteur » pour la mise en volume dans un logiciel de création 3D.
L’objet se retrouve ensuite reconstitué numériquement, et le fichier transmis à un prestataire extérieur pour être finalement produit en impression additive à l’unité.

La technologie « SLS » (ou « Frittage sélectif par laser ») sera privilégié pour sa précision et sa qualité de finition.
Le matériau choisi est un polyamide type « PA12 », aux propriétés proches de celles du plastique original.

Logiciels : Adobe Illustrator CS / Maxon Cinema4D.